Soirée « LA FETE DU COURT METRAGE » au Galet le 22/12

LA FETE DU COURT METRAGE 2017Vendredi 22 décembre à 20h au Galet de Reyrieux – séance gratuite.
Pour la troisième année, l’équipe du Galet de Reyrieux et l’association Les Passeurs mettent à l’honneur le format court. Nous vous proposons de découvrir quatre pépites de l’Agence du court métrage qui vous feront voir le cinéma autrement.
Une vente d’affiches de cinéma et un pot convivial vous seront proposés à l’issue de la séance. Au programme :

  • L’enfance d’un chef

De Antoine de Bary – FR / 2016 – 15 min
Comédie dramatique, avec Vincent Lacoste, Félix Moati, Thomas Blumenthal
Cannes 2016 – Semaine de la critique
Vincent a 20 ans, c’est un jeune comédien à succès à qui on vient d’offrir le premier rôle dans le film de l’année : le biopic sur la jeunesse de Charles de Gaulle. Au même moment, ses parents partent vivre à Orléans et le poussent à emménager seul. Le film suit ses premiers pas dans l’indépendance.

  • La nuit américaine d’Angélique

De Pierre-Emmanuel Lyet et Joris Clerté – FR / 2013 – 7 min
Animation, avec la voix de Louise Bourgoin
En allant voir La Nuit américaine de François Truffaut, Angélique découvre qu’on peut inventer sa vie. Se prendre pour Nathalie Baye, obtenir l’admiration de son père, choisir un métier incompréhensible, autant de perspectives ouvertes par ce film. Il faudra quelques années à la jeune fille pour comprendre que le cinéma ne règle pas tous les problèmes bien qu’il ouvre au grand plaisir d’être enfin libre.

  • J’aime beaucoup ce que vous faites

De Xavier Giannoli – FR / 1995 – 17 min
Comédie, avec Sam Karmann, Mathilde Seigner, Jean-Marie Winling
Jean-Marc et Pamela sont invités à la première du nouveau film de leur ami réalisateur. Peu enthousiastes, ils choisissent au dernier moment d’aller voir un autre film. Tout se complique après la séance lorsque leur ami demande leur avis.

  • The end

De Didier Barcelo – FR / 2011 – 16 min
Avec Charlotte Rampling, Gérard Darmon, Géraldine Nakache
Charlotte Rampling est effondrée. Elle est tombée sur une rediffusion de On ne meurt que deux fois et vient de découvrir qu’elle a été effacée du film puis remplacée par une autre comédienne, Liz Gareth, que les médias appellent déjà la nouvelle Charlotte Rampling. Remontée, la vraie Charlotte décide de mener l’enquête et d’en découdre avec ceux qui l’effacent de sa filmographie.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.